GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

ovni Anciennes Civilisations Les Dossiers Secrets Chinois Par Terry Cailleau le 28 juillet 2019 • ( Poster un commentaire ) Les théoriciens des anciens astronautes suggèrent que la preuve de la visite extraterrestre existe dans tous les coins de la Te

Anciennes Civilisations

Les Dossiers Secrets Chinois

Les théoriciens des anciens astronautes suggèrent que la preuve de la visite extraterrestre existe dans tous les coins de la Terre, mais certains disent aussi que le plus convaincant peut être trouvé dans l’un des endroits les moins accessibles au monde : la Chine.

La Chine est le berceau de l’une des civilisations les plus anciennes et les plus influentes de l’humanité. Les découvertes de la poudre, du papier, de la boussole et d’innombrables autres innovations majeures forment la base technologique sur laquelle nos sociétés modernes fonctionnent.

Mais historiquement, la Chine a eu aussi une politique d’isolationnisme. De la Grande Muraille érigée il y a des milliers d’années au «Grand Pare-feu» d’aujourd’hui, la Chine a longtemps empêché les personnes et les informations d’entrer ou de sortir de son pays.

Alors que la Chine a longtemps été un pays secret et isolationniste, de nouvelles preuves suggèrent que les extraterrestres ont marché parmi nous dans le passé antique, et ont toujours été avec nous jusqu’à aujourd’hui… se cachant parmi nous.

À lire :

OVNI Nouveaux Dossiers Chinois

Après la publication de La Chine et les Extraterrestres et de L’Empire du Milieu troublé par les OVNIs, Shi Bo, ufologue chinois résident à Paris, propose ce 3ème volume consacré à l’étude du phénomène OVNI tel qu’il se présente dans ce pays-continent qu’est la Chine. Ce sont ici un peu plus d’une quinzaine de récits, livrés au lecteur avec la fraîcheur et le naturel que leur ont donnés ceux qui ont vécu ces étranges aventures, et dont le caractère extraordinaire n’a d’égal que le profond accent de sincérité qui en émane. Des récits de gens, de condition très simple pour la plupart et pas du tout au fait de déchaînement médiatique en Occident à ce sujet, qui ont fait ce qu’il est désormais convenu d’appeler des rencontre du 5ème type : le contact très rapproché avec des entités d’un autre monde. Dans les contrées les plus reculées de la Chine millénaire, des camionneurs, ont vu atterri près d’eux des soucoupes volantes à l’aspect fantastique, et ont eu avec leurs occupants des relations parfois très intime !

Pour aider à la compréhension du lecteur occidental, déjà familier avec ces épisodes les plus surprenants grâce à des centaines de série télévisées, l’ufologue français Jean-Pierre Tennevin a apporté un bref commentaire à chaque témoignages.

Chapitres :

1/ Un paysan disparu à trois reprises

2/ L’affaire du Mont Phénix

3/ Retour d’un disparu

4/ Une disparition sans retour

5/ Une nuit agitée à la frontière

6/ Un vieil homme sollicité pour la renaissance biologique d’une autre planète

7/ Des géants enregistrent le savoir d’un géologue

8/ Un camionneur blessé au ventre

9/ Kidnapping d’un commerçant 

10/ Le facteur amoureux d’une extraterrestre

11/ La randonnée interrompue

12/ Deux entités volent des graines d’arbre

13/ La vieille dame se confie à son fils ufologue

14/ Lumière solide

15/ Messages venus d’ailleurs

16/ Une autre voie dans les recherches ufologiques

      Entretien avec un maitre bouddhiste

17/ Une disparition inexplicable

OVNI Nouveaux dossiers Chinois

L’Ufologie en Chine

par Shi Bo

 

Par rapport à l’Occident, la Chine s’est réveillée assez tard dans le domaine OVNIEN. La date historique est janvier 1981, qui a vu la naissance de sa première et unique revue: « Recherche sur les OVNIs », dont j’ai été Rédacteur en chef exécutif, secondé par Zhu Fushen et Paul Dong qui, des USA, m’envoyait des informations américaines ovniennes.

C’est grâce à cette unique revue ovnienne chinoise que les Chinois ont commencé à connaître les OVNIs. Sa large distribution (300.000 exemplaires / chaque numéro) a beaucoup contribué à ce réveil de la Chine dans l’étude des OVNIs.

Il est vrai que chaque province a une organisation de recherche, mais dans l’ensemble de la Chine, il n’existe qu’un seul rassemblement qui regroupe toutes les organisations provinciales sous le nom de CURO (société de recherches sur les OVNIs).

CURO, fondé en 1979, a eu trois grandes divisions – réorganisations, mais il reste toujours le seul représentant officiellement reconnu des ufologues chinois.

Ces derniers, ayant rapidement rattrapé leurs homologues occidentaux, orientent ces dernières années leur recherche sur la combinaison de l’étude ovnienne avec la recherche sur le Qi Gong et sur le Yin-Yang, c’est-à-dire qu’ils cherchent à déceler le mystère ovnien en s’aidant de la philosophie traditionnelle chinoise et de la théorie chinoise sur la vie (la vie sur notre terre et la vie d’ailleurs).

Le pouvoir central chinois adopte en principe une attitude de non-ingérence envers les ufologues, à condition que leur travail ne touche pas à la politique. Mais les ufologues chinois savent bien qu’ils font un travail de funambules, car tout prétexte est bon pour les classer dans le registre des auteurs de troubles sociaux et des agitateurs de superstition toujours considérés comme ennemis publics par les communistes chinois.

A l’heure actuelle, les ufologues chinois travaillent assez librement et cherchent à coopérer avec leurs homologues occidentaux.


Partagé par www.eveilhomme.com. Partage libre en incluant la source et le lien.

 



29/07/2019
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres