GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

PEINTURE MAÇONNIQUE METTANT EN SCÈNE DES ENFANTS

L'étrange peinture maçonnique mettant en scène des enfants dans une loge -The Second Portal

➤ L'étrange peinture maçonnique mettant en scène des enfants dans une loge -The Second PortalMK-Polis avait déjà publié cette peinture (en qualité médiocre) dans l'article "L'inceste et les abus rituels dans la secte maçonnique", article qui a été repris récemment par Wanted Pedo, avec une version de cette illustration de bien meilleure qualité, inédite sur le web, merci à eux (voir plus bas). Voilà l'occasion de revenir sur cette étrange production...

Ce dessin maçonnique intitulé "The Second Portal" (le second portail) est décrit ainsi par Fritz Springmeier dans son livre Deeper Insights : Ce dessin maçonnique nous montre des petits garçons nus qui sont face à un trône et subissant ce qui semble être un rituel de magie. Ce dessin a été publié en 1926 dans le livre du franc-maçon 33° Charles W. Leadbeater : "The Hidden Life in Freemasonry" à la page 198. Ce livre a été écrit pour des personnes impliquées dans les rituels occultes lucifériens des plus hauts degrés de la FM. Dans la préface de son livre, Leadbeater parle du papillon, qui symbolise en occultisme l'âme/l'esprit. Dans le dernier chapitre (n°10), il évoque les rituels maçonniques servant à invoquer des anges (démons) à travers la magie Égyptienne. Dans ces temples maçonniques, le pavé mosaïque noir & blanc est utilisé d'une manière similaire au Cercle servant dans les rituels de magie. Cette image a été publiée pour illustrer les rituels de magie sexuelle qui se déroulent au sein de divers groupes maçonniques.

Notons que le franc-maçon 33° Charles W. Leadbeater (prêtre anglican et théosophe) a lui-même été compromis dans des affaires de pédomanie...

Lynn Brunet rapporte que Leadbeater suggère que l'initiation dans sa forme la plus pure implique une sorte de connexion avec le divin et c'est ce que les différents degrés maçonniques représentent. Le "déchirement en fragments" suggère que l'initiation nécessite une compréhension de l'utilisation de chocs afin de produire un certain état de conscience, qui si il est produit correctement, peut créer la sensation de ne "faire qu'un avec l'univers". Un tel état de conscience est aujourd'hui considéré par le domaine médical comme un exemple d'état de dissociation.

Le tableau "Seven Level" de l'alter Key de Kim Noble, représentant le protocole de formation d'un esclave MK, illustre parfaitement le passage des "fragments d'âmes" - dissociés lors des traumas volontairement provoqués chez les enfants - à travers un portail représenté par les deux colonnes maçonnique Jakin et Boaz symbolisant le passage du monde matériel à une dimension supérieure via l'illumination : en franc-maçonnerie, c'est le portail conduisant aux Mystères... 

Dans cette peinture "Le Second Portail" on observe dans la partie inférieure un groupe d'enfants nus sur le pavé maçonnique, et dans la partie supérieure, une sorte de bulle en apesanteur contenant un groupe d'enfants entourant un adulte...

➤ L'étrange peinture maçonnique mettant en scène des enfants dans une loge -The Second Portal

Dans l'optique de l'initiation traumatique visant à fragmenter et dissocier l'enfant pour le faire accéder à d'autres dimensions via les traumatismes, nous pouvons interpréter cette sphère surplombant les enfants comme symbolisant cette autre dimension où naviguent les fragments dissociés.

Les enfants "du bas" : traumatisés et dissociés, ayant passé le portail, pour se retrouver "en haut", de l'autre côté du miroir, dans la sphère supérieure en compagnie de leur maître, lui-même dissocié/fragmenté et maîtrisant le voyage astral...

Nous observons également deux colonnes translucides (Jakin & Boaz ?) menant à la haute sphère, l'une s'élevant au-dessus des enfants sur le pavé maçonnique, l'autre s'élevant au-dessus de l'homme trônant à côté d'une bougie (la colonne des enfants ayant en fond le négatif de l'homme à la bougie).

L'adulte entouré d'enfants dans la sphère supérieure n'est autre que l'homme du trône accompagné des enfants nus dissociés...

On observe également plusieurs adultes aux pieds du trône et en marge du pavé noir&blanc, semblant accompagner les jeunes garçons, et même les encourageants à "monter" (comprendre "à se dissocier").

Cette peinture illustre de manière soft les rituels pédo-sataniques visant à fragmenter, "illuminer" et PROGRAMMER les petits initiés - ramenés par leurs propres parents dans les loges - Ces dernières promettant le meilleur futur qu'il soit, bien au chaud au sein de leur réseau, pour la construction du meilleur des mondes...  

➤ L'étrange peinture maçonnique mettant en scène des enfants dans une loge -The Second Portal

➤ L'étrange peinture maçonnique mettant en scène des enfants dans une loge -The Second Portal

Photographie de l'intérieur d'une loge - en ligne sur google - (ils ont visiblement oublié de faire sortir un enfant du cadre)

Le sociologue Stephen Kent, qui a enquêté sur les déviances des cultes religieux, particulièrement sur la scientologie, a rencontré de nombreuses personnes qui ont témoigné avoir subi des abus rituels de type maçonnique, notamment des enfants de francs-maçons : "Dès le début de mes recherches, des gens arrivaient avec des témoignages dont certains étaient liés avec des dérives maçonniques. Certaines personnes affirmaient que leur père avait été franc-maçon et que les abus étaient liés à une loge et à ses membres. Parfois, les violences semblaient avoir eu lieu à l'intérieur même des loges maçonniques, mais je ne peux pas le dire avec certitude. Ces apparitions de la franc-maçonnerie dans un nombre assez important de témoignages m'a laissé vraiment perplexe." (“Interview with Dr Stephen Kent”, Wayne Morris, CKLN-FM – Mind Control Series, Part 13)



23/07/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 146 autres membres