GRAAL -ARTHUR-EXCALIBUR - PAIX-LIBERTE-AMOUR DIVIN

les fondations religieuses vont devoir mettre la main à la poche

Publié le 23-02-2015

Iran: les fondations religieuses vont devoir mettre la main à la poche

media La loi budgétaire votée par le Parlement met désormais à contribution les fondations religieuses et les sociétés liées à l'armée. Reuters

Le Parlement iranien a approuvé un article, dans le cadre de la loi budgétaire pour la prochaine année iranienne qui commencera le 20 mars, qui obligera les fondations religieuses et des sociétés liées aux forces armées à payer des taxes. Ce qui est une première dans la République islamique.

Avec notre correspondant à Téhéran, Siavosh Ghazi

Cette décision du Parlement intervient alors que le pays doit faire face à la chute des prix du pétrole et à un manque à gagner important. Le texte oblige les fondations religieuses, notamment la fondation de l’imam Reza (huitième imam des musulmans chiites dont le mausolée se trouve à Mashhad dans le nord-est de l’Iran), qui gèrent de nombreuses sociétés avec des milliards de dollars de capitaux, à payer des taxes.

Les fondations religieuses, gèrent les dons des pèlerins mais sont aussi présentes dans de nombreux secteurs de l'économie iranienne.

Augmenter la part de l'impôt dans le budget

Selon un député, ces taxes pourraient rapporter plusieurs centaines de millions de dollars par an. Cette décision concerne également les sociétés qui dépendent des forces armées et qui sont également présentes dans l'économie notamment dans le secteur pétrolier et gazier.

Face à la chute des prix du pétrole, le gouvernement a décidé d'augmenter la part de l'impôt dans le budget. L'un des objectifs est également de limiter l'effet des sanctions économiques contre le pays.



23/02/2015
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 155 autres membres